Quels sont les symptômes de la poussée dentaire et comment les soulager ?

12 octobre 2023

À la naissance de bébé, il devient un sujet d’attention bien particulier, car il faut surveiller son alimentation, sa croissance, son confort, soit son bien-être. Parlant de croissance, il s’agit notamment du développement des différentes parties de son corps, dont les dents. La poussée des dents de bébé est accompagnée d’un certain processus et peut être suivie de plusieurs symptômes.

Qu’est-ce que la poussée dentaire ?

La poussée dentaire est un processus qui annonce l’apparition des premières dents chez le bébé. Avant la naissance, se forment déjà au préalable des bourgeons de dents dans la mâchoire de l’enfant. Ces derniers poursuivent leur évolution, se développent et finissent par se calcifier. Généralement, les premières dents apparaissent avant le 6e mois, mais en fonction du nourrisson, la percée peut être tardive ou précoce. Les 20 dents de lait poussent successivement au bout des deux années suivant la naissance. Avec un émail moins épais que celui des dents définitives, ces dents de lait sont plus vulnérables et donc plus sensibles aux caries. Retrouvez ici, les informations pertinentes sur la poussée dentaire.

En parallèle : Avis trenorol crazybulk : révélation sur ses avantages pour les passionnés de musculation.

Les différentes étapes de la poussée dentaire chez le bébé

Les dents poussent suivant un âge et un ordre qui varient d’un nourrisson à un autre, mais une certaine chronologie est généralement respectée. S’agissant des dents du haut, les incisives centrales prennent entre 8 à 12 mois pour apparaître tandis que celles latérales poussent entre 9 et 13 mois. Dès 16 à 22 mois, les canines commencent à pousser et les premières prémolaires apparaissent au bout de 13 à 19 mois. Les secondes prémolaires quant à elles se développent entre le 25e et le 33e mois.

Concernant les dents du bas, les incisives centrales font leur apparition entre 6 et 10 mois et celles latérales au bout de 10 à 16 mois. Les canines, elles commencent par se pointer dès le 17e mois et se développent jusqu’au 23e. Les premières molaires et les secondes poussent respectivement entre le 18e et le 24e mois puis le 23e et le 31e mois.

Lire également : Tout savoir sur une couche adulte

Les symptômes de la poussée dentaire

Généralement, les symptômes de la poussée dentaire font leur apparition 3 à 5 jours avant la sortie de la dent. Mais il arrive parfois que la dent pousse sans montrer de signes en particulier au préalable. Au moment où la dent de lait commence à pousser et percer la gencive, elle provoque des symptômes comme de l’irritabilité, entrainant des pleurs excessifs chez le bébé. 

Cela peut aussi être suivi de troubles du sommeil, empêchant les bébés de bien dormir la nuit ou de faire leurs siestes. Aussi, la poussée engendre chez eux une envie de tout mâcher, pour ainsi soulager la pression ressentie par les gencives. Ces dernières deviennent d’ailleurs plus sensibles, se gonflent et laissent apparaître des rougeurs. La poussée dentaire est aussi caractérisée par un excès de salive chez le bébé et est aussi accompagnée d’une légère fièvre.

Comment soulager les symptômes des poussées dentaires chez le nourrisson ?

L’un des gestes qu’il faudra surtout adopter pour soulager son bébé est de souvent le réconforter. En cette période de poussée dentaire, les parents doivent cajoler le nourrisson beaucoup plus, pour limiter les pleurs. Aussi, vous pouvez offrir à votre enfant un anneau de dentition, en veillant à ce qu’il soit homologué. 

D’autre part, le massage des gencives pourrait être une solution efficace pour soulager les douleurs. Pour ce faire, vous pouvez les frotter délicatement avec votre doigt correctement lavé ou avec un linge propre humide. Dès que toutes les dents poussent, habituez aussitôt votre enfant à adopter une bonne hygiène bucco-dentaire. Inculquez-lui les bonnes habitudes et effectuez aussi les premières visites chez le dentiste.

La poussée dentaire commence quelques mois après la naissance de bébé et évolue suivant un processus donné. Cependant, elle est suivie de symptômes indésirables tels que des douleurs de gencives, des irritations, des gonflements ou même de la fièvre. Certains gestes comme l’utilisation d’un anneau de dentition ou le massage peuvent aider à soulager ces symptômes.